Quand l’informatique est entrée dans nos vies, il a démultiplié la productivité mais n’a bénéficié qu’au 1 % par un vol manifeste du au néolibéralisme économique.

L’arrivée de l’informatique dans nos vies a démultiplié la productivité des salariés de manière incroyable. Mais les salariés n’en ont jamais profité. Toute cette productivité a été volée par les multinationales, les 1% et l’oligarchie. Le tableau ci-dessous démontre parfaitement l’évolution de la productivité grâce à l’essor de l’informatique.

Les salaires et le PIB des pays n’ont pas bougé alors que dans le même temps le patrimoine non financier et le patrimoine financier eux ont explosé grâce à l’essor de l’informatique démultipliant de manière phénoménale la productivité des salariés. Mais au lieu de partager cette productivité de manière égale entre les différents acteurs de l’économie, elle a été captée par le monde financier et les multinationales.

Le tableau ci-dessus montre très bien la chronologie entre l’augmentation des patrimoines financiers (augmentation de l’économie fictive) et l’avènement et l’évolution des ordinateurs, de l’informatique. La corrélation chronologique est parfaite. Début de l’utilisation des ordinateurs dans notre vie et jusqu’à la généralisation dans les années 2000. Vous pouvez constater donc le vol total de l’augmentation de la productivité créée par l’utilisation dans tous les domaines de la production de l’informatique. Juste pour donner un exemple : imaginez une secrétaire dans les années 70 écrivant un rapport à la machine à écrire. Elle ne pouvait produire qu’un tout petit nombre de rapports par jour tant la difficulté de taper à la machine à écrire était réel. Quand les ordinateurs et l’informatique est arrivée, le monde du secrétariat a vu sa productivité augmenter de manière exponentielle. Et ceci est vrai pour pratiquement tous les secteurs d’activité de l’économie.

La crise actuelle a démontré à la face du monde l’importance de ce qu’on appelle les petites mains. Un patron n’est pas plus important qu’un employé de base dans le fonctionnement d’une entreprise. En réalité l’employé de base a même plus d’importance que le patron. Si les employés de base ne sont pas à leur poste, l’entreprise ne tourne pas elle est à l’arrêt immédiatement, par contre si le patron est absent trois mois cela ne changera rien dans le fonctionnement immédiat de l’entreprise et elle continuera à être productive sans interruption.

Ce vol manifeste de la productivité croissante des employés a été rendu possible par la néo-libéralisation de l’économie. Tableau ci-dessous.

Le résultat de tout cela et d’avoir dénaturé totalement un capitalisme régulé en une économie ne profitant qu’aux multinationales, au 1 %, et à l’oligarchie. Le tableau ci-dessous est choquant. Il montre la différence entre l’économie réelle, l’économie dans laquelle chacun d’entre nous vit au quotidien, et l’économie fictive (l’économie financière) qui elle n’a plus de limites dans son avarice. Tout ceci explique l’augmentation constante du nombre de milliardaires et rend possible une capitalisation infinie de la part des 1 %. Ceci est réalisé sur le dos des salariés et des employés qui sont ceux à l’origine de la productivité.

Quand vous voyez ce graphique ci-dessus vous comprenez bien que quand les gouvernements vous disent qu’il n’y a pas d’argent c’est un mensonge éhonté. Regardez les chiffres ils sont impressionnants. Imaginez une économie où nous aurions une répartition juste entre l’économie financière et l’économie réelle 50 % et 50 %. Vous imaginez bien que chacun d’entre nous pourrions avoir des salaires dignes de ministre. Si cela était le cas cela permettrait aux citoyens d’avoir une consommation de qualité fabriquée en France avec des produits respectueux de l’homme et de la planète.
Le projet d’économie responsable au service de l’homme et de la planète est ce que nous proposons. Une économie vertueuse où la consommation se ferait sur la base de produits de qualité qui ne pollue pas notre environnement et qui ne contamine pas les citoyens avec des produits perclus de chimie nocive.

Un grand merci au site les-crises.fr qui est un de mes sites d’information favori et au travail de son fondateur Olivier Berruyer !

Source : https://www.les-crises.fr/deconnexion-eco-financiere/

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s