62 pays demandent collectivement une enquête sur l’origine du coronavirus et les actions de l’OMS

La résolution demande une enquête sur « les actions de l’OMS et leurs calendriers concernant la pandémie de COVID-19 ».

Soixante-deux pays ont collectivement demandé une enquête indépendante sur l’origine du coronavirus et la réaction de l’Organisation mondiale de la santé.

Une résolution menée par les pays européens et l’Australie a été soutenue par tous les pays de l’UE, ainsi que par le Royaume-Uni, la Nouvelle-Zélande, l’Indonésie, le Japon, l’Inde, le Canada, la Russie, le Mexique et le Brésil.

Elle devrait être présentée mardi à l’Assemblée mondiale de la santé, le groupement des ministres de la santé qui définit la politique de l’OMS, où un vote aura lieu.

La résolution stipule que le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, doit « lancer au plus tôt, et en consultation avec les États membres, un processus progressif d’évaluation impartiale, indépendante et complète » de l’origine du COVID-19.

Il demande également une évaluation de « l’expérience acquise et des enseignements tirés de la réponse sanitaire internationale coordonnée par l’OMS au COVID-19 ».

La résolution demande également une évaluation de « l’efficacité des mécanismes dont dispose l’OMS », et « des actions de l’OMS et de leur calendrier concernant la pandémie COVID-19 ».

Le projet suggère également que l’OMS travaille avec l’Organisation mondiale de la santé animale pour « identifier la source zoonotique du virus et la voie d’introduction dans la population humaine, y compris le rôle éventuel des hôtes intermédiaires, notamment par des efforts tels que des missions scientifiques et de collaboration sur le terrain ».

Il ne mentionne cependant pas du tout la Chine, probablement pour éviter de mettre davantage en colère l’État communiste, qui a déjà menacé de ruiner l’économie australienne en imposant des tarifs douaniers stricts.

L’OMS a fait l’objet d’un examen approfondi pour avoir répété en janvier les affirmations chinoises selon lesquelles le virus n’était pas contagieux entre humains. Depuis, l’organisme s’est plaint de ne pas avoir été invité à participer aux enquêtes chinoises sur l’épidémie.

Comme nous l’avons souligné le mois dernier, l’OMS a empêché les médecins d’exhorter les pays à imposer des contrôles aux frontières pour arrêter la propagation du coronavirus et a répété à plusieurs reprises aux pays de ne pas fermer les frontières, bien que cela se soit avéré être un moyen efficace de contrôler la propagation du virus.

Selon des sources qui ont déclaré à Fox News que le virus s’était échappé d’un laboratoire de Wuhan, cela représentait « la dissimulation la plus coûteuse de tous les temps » et « l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a été complice dès le début pour aider la Chine à couvrir ses traces ».

Source : https://www.aubedigitale.com/62-pays-demandent-collectivement-une-enquete-sur-lorigine-du-coronavirus-et-les-actions-de-loms/

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s