Les morts de la grippe ont été comptabilisés comme mort du Corona virus pour augmenter les chiffres de l’épidémie?

Alors que d’habitude chaque année la grippe fait plusieurs milliers de morts en France comme par hasard cette année il y en a que 72. Où sont passés les morts habituels de la grippe. Ils ont tout simplement été comptés dans les morts du Corona virus. Voilà comment on augmente les chiffres d’une épidémie pour fabriquer le consentement d’une population en utilisant la stratégie du choc.

Comment un journaliste professionnel peut-il écrire un article comme cela sans se poser la question, « mais c’est exceptionnel cette année il n’y a que 72 morts de la grippe ».
Tous les ans nous avons plusieurs milliers de morts en France due à la grippe saisonnière, les chiffres sont à peu près stable tous les ans et d’un coup comme par miracle cette année il n’y a que 72 morts. Mais un journaliste est capable d’écrire un article comme cela sans sourciller, sans se poser de questions. Je vous poste ci-dessous l’article en question.

La manipulation sur les chiffres du Corona virus et d’après moi à peu près la même partout dans le monde. Je vous poste un lien vers un média américain qui prouve qu’une des responsables du département de la santé a avoué qu’ils ajoutaient n’importent quelle mort dans les morts du Corona virus.

le Dr Ezike a expliqué que toute personne décédée après avoir été testée positive pour le virus est incluse dans cette catégorie.

“Si vous étiez dans un hospice et que vous aviez déjà eu quelques semaines à vivre, et que vous aviez également un COVID, cela serait considéré comme un décès par COVID. Cela signifie techniquement même si vous êtes décédé d’une autre cause évidente, mais vous avez eu COVID en même temps, il est toujours répertorié comme un décès COVID. Donc, tous ceux qui sont répertoriés comme un décès COVID ne signifie pas que c’était la cause du décès, mais ils avaient COVID au moment du décès. ” Le Dr Ezike a décrit.

Si vous voulez voir la vidéo ou la responsable reconnaît la manipulation des chiffres je vous poste le lien ci-dessous (allez voir la vidéo c’est édifiant).

IDPH Director explains how Covid deaths are classified

 

Avec 72 morts, la grippe a beaucoup moins tué cet hiver en France

Dix enfants et adolescents de moins de 15 ans sont morts de la grippe cet hiver.Dix enfants et adolescents de moins de 15 ans sont morts de la grippe cet hiver. Photo

La grippe continue à sévir pendant le coronavirus. Le nombre de victimes est beaucoup moins important que les années précédentes. Le seuil épidémique reste élevé mais l’activité grippale est en recul.

Pendant que le coronavirus s’étend en France, que de nombreux Français commencent à s’inquiéter et que les médias en parlent beaucoup, la traditionnelle grippe continue à sévir. Elle a fait beaucoup plus de victimes cet hiver en France que le coronavirus à l’origine de quatre décès. Un décalage qu’un médecin n’a d’ailleurs pas hésité à épingler sur les réseaux sociaux.

La grippe a fait 72 morts cet hiver en France. Habituellement, elle tue plusieurs milliers de personnes dans notre pays. L’âge moyen des victimes était de 52 ans. Dix victimes étaient des enfants et adolescents de moins de 15 ans. 30 victimes étaient âgées de 15 à 64 ans. 32 patients avaient plus de 65 ans. Les virus grippaux de type A H1N1 et B/Victoria ont été les plus observés cet hiver, selon les prélèvements effectués en ville et à l’hôpital.

Pourquoi la grippe a-t-elle beaucoup moins tué cet hiver ? Parmi les raisons avancées, un virus moins virulent et ce que les spécialistes appellent des “mesures barrières” qu’une partie des Français ont adoptées en raison du coronavirus comme le lavage des mains ou le port d’un masque. Ces mesures, efficaces pour tenter d’échapper au coronavirus, auraient aussi limité la propagation de la grippe hivernale.

Encore trop peu de vaccinations

Pourtant, la couverture vaccinale reste insuffisante. Un peu moins de la moitié des personnes des personnes à risques invitées à se faire vacciner gratuitement sont allées faire le vaccin, indiquait l’Assurance Maladie à la mi-février.

La semaine dernière, 724 patients ont été hospitalisés en France pour syndrome grippal après un passage aux urgences. Depuis l’apparition du virus le 4 novembre 2019, 744 cas graves ont été admis en réanimation. Dans le même temps, 531 épisodes de cas groupés d’infection respiratoire aiguë ont été signalés dans des collectivités de personnes âgées.

Le pic épidémique est atteint

Le pic épidémique de grippe a été « probablement atteint dans toutes les régions métropolitaines ». C’est aussi le cas de la région Occitanie. Seule l’Ile-de-France est passée en phase post-épidémique.

 

Source: https://www.ladepeche.fr/2020/03/05/avec-72-morts-la-grippe-a-beaucoup-moins-tue-cet-hiver-en-france,8777067.php?fbclid=IwAR2l9ZjthBYwxEr5ir75Caqs–2Rtf2AFDqL4C4mBsEwNYcBzV10OJ9EFvQ

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s