Nous ne sommes plus en démocratie, nous sommes en lobbycratie.

Les multinationales, les trusts, les différents grands secteurs d’activité (exemple : les pétroliers, les banques, les multinationales de tous types) sont prêts à tout pour réussir à contrôler  et accroître leur domination sur l’économie et la politique. Pour cela il est important de contrôler nos politiques. Ils utilisent différentes méthodes dont le lobbying. Il peut prendre différentes formes et se cache un peu partout, il consiste à soudoyer d’une manière ou d’une autre, de mettre la pression ou de convaincre par n’importe quel moyen nos dirigeants pour qu’ils suivent leurs indications et leurs préconisations.

Un exemple: je vous présenterai la technique de Goldman Sachs qui est de placer ou de promettre de recruter des politiques ou hauts fonctionnaires dans tous les gouvernements ou les différentes institutions mondiales.

Goldman Sachs tableau dirigeants européens

Ils implantent au sein même de l’union européenne leurs agents pour que les politiques de l’Europe tendent dans leur sens quoi qu’il arrive.

Goldman Sachs tableau dirigeants européens_2

Ils le font aussi dans chaque pays à différents niveaux de l’État pour augmenter leur contrôle sur les décisions politiques pouvant être adoptées.

Quand ce ne sont pas des anciens de Goldman Sachs,  il recrute la personnalité politique à posteriori une fois qu’ils ont fait du bon travail pour eux.

Voilà deux exemples qui montrent bien le risque de collusion avant ou après avoir eu des fonctions d’État. Une personne lambda signant un contrat de travail aura souvent dans ce dit contrat une clause de non-concurrence pendant et après son contrat lui interdisant de travailler pour des secteurs d’activité proche ou pouvant avoir un rapport avec son ancienne fonction (on trouve ce genre de clause même pour des personnes qui travaillent dans le nettoyage d’immeubles). Mais quand vous travaillez pour l’État, pas de problème, après vos fonctions régaliennes vous pouvez être embauché par une entreprise privée pour qu’elle profite de votre carnet d’adresses ou pour services rendus.

la Tribune    Barroso rejoint Goldman Sachs : encore une mauvaise nouvelle pour l’Europe

Par Romaric Godin  |  08/07/2016, 16:27  |  

BFM TV   Un conseiller de Hollande quitte l’Élysée pour Total

Julien Pouget, qui conseillait le chef de l’État dans les domaines de l’économie et l’industrie, va rejoindre la multinationale.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s